strategie-communication-omnicanale

Pourquoi adopter une stratégie de communication omnicanale ?

Votre start-up est enfin en phase de lancement sur le marché ? Si c’est le cas bravo, car vous avez passé les étapes de bases les énergivores et chronophages, du montage de votre business plan, aux différents prototypes de vos produits, sans citer les différents montages de financements et administratifs.

Vient maintenant l’heure de vous connaître, à fortiori si vous ciblez un segment de marché où des concurrents sont déjà installés depuis plusieurs années. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe une stratégie de communication permettant de faire décoller votre notoriété, et gagner très rapidement votre première audience. Il s’agit de la stratégie de communication omnicanale. Il s’agit en fait d’une approche hybride pour construire votre présence.

Surfez sur l’actualité des réseaux sociaux

Le premier angle à exploiter pour votre start-up sera de créer vos pages sur différents réseaux sociaux. Vous devrez au préalable les choisir en fonction de l’âge des clients que vous ciblez. Si vos prospects sont plutôt âgés, préférez les classiques, comme Facebook , Twitter, ou bien encore Linkedin. Si vous visez des prospects plus jeunes, vous devrez vous orienter sur TikTok, Instagram, Whaspappou bien encore Snapchat.

Pour arriver dans les top tendance de l’actualité des réseaux, il vous faudra soigner votre contenu, et avant tout penser à le diversifier : lancement de produits, organisation de jeux concours, campagnes promotionnelles…plus vos abonnés se sentiront impliqués, plus ils seront participatifs, ce qui incitera d’autres personnes à s’abonner, et commenter et participer. Si l’interaction est bonne, de nombreux partages auront lieu, et vous pourrez être publiés sur des sites spécialisés dans la Tech comme Neoproduits.com

Une fois un certains de nombre de followers atteint, il vous sera difficile de gérer seul votre actualité sur les réseaux. Vous devrez donc penser à recruter un Community Manager. Véritable expert des réseaux sociaux, les tâches que vous pourrez lui confier sont larges : création de contenus visuels et vidéos, mise en place de partenariats avec des influenceurs, rédaction d’articles, modération…

Le blog et YouTube complémentaires aux réseaux sociaux

La création en parallèle créer votre chaîne YouTube, qui remporte une réelle audience en France, et vous permettra de diffuser les flux vidéos concernant vos produits ou services. Attention toutefois car il vous faudra auparavant acquérir vos premières compétences en matière de référencement vidéo, de manière à ce que vous vous positionniez le mieux possible sur les mots-clé que vous visez.

L’autre média incontournable à mettre en place à coté d’une présence sur les réseaux sociaux est un blog sur votre site. Là encore, pensez avant tout à la pertinence du contenu. Il vous faudra développer un « cocon sémantique » autour de votre thématique, répondant à toutes les questions qu’un internaute peut se poser. Par exemple, si vous tenez une marketplace autour des animaux, vous pourrez rédiger un article sur « comment bien alimenter votre chiot », ou « 5 astuces pour dresser efficacement votre chiot ». Pensez là aussi à jeter un œil sur les principales requêtes menées par les internautes, avec des outils comme Semrush ou Ahrefs. Un critère important à prendre en compte est que si votre site ne dispose pas encore d’une autorité importante, il vous faudra choisir des mots-clés moins difficiles, sous peine d’avoir une visibilité très faible, voire nulle.

L’avantage est qu’en produisant un contenu de référence intéressant et pertinent, d’autres sites feront des liens naturellement vers le votre, ce qui contribuera à son montée en puissance. En revanche, pour positionner votre site sur une requête principale concurrentielle, il est plutôt conseiller de faire appel à des spécialistes en référencement.

Le blog est donc très complémentaire à l’actualité que alimenterez sur vos différents réseaux sociaux, et fait partie intégrante d’une bonne stratégie webmarketing.

L’ouverture d’un point de vente

Une fois votre business en ligne prospère, votre notoriété sera établi. Viendra le moment donc tant attendu de l’ouverture de votre point de vente. Vous pourrez d’ailleurs afficher sur votre devanture vos différents réseaux sociaux.

Ici, le contact avec vos clients sera physique, et vous devrez miser sur un service clients irréprochable. Soignez le choix du lieu, car vous devrez cibler un « point névralgique » de passage, pour jouer au maximum la carte de la proximité.

Lier le physique et le digital

Dans la phase ultime du développement de votre stratégie omnicanale, vous pourrez miser sur des technologies hybrides reliant votre marketplace et votre point de vente physique. Vous pourrez par exemple permettre à vos internautes d’avoir une expérience en réalité augmentée. Ils pourront simuler en grandeur réelle l’utilisation d’un produit.

Si ce dernier les satisfait, il pourront le mettre en panier, et venir le récupérer en mode « click and collect » dans votre boutique physiques. Un bon moyen de faire des « upsells » lors de sa visite en magasin, où il pourra faire par exemple des achats complémentaires.

En conclusion, une bonne stratégie de communication omnicanale passe par une présence soignée sur les réseaux sociaux, avec en parallèle un point de vente physique, et l’utilisation d’une technologie hybride permettant de faire le lien entre les deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page