mesure de particule granulométrie laser

Granulométrie à diffraction laser : le succès de la technique

La granulométrie permet de mesurer la taille des petites particules. Elle est utilisée dans plusieurs domaines industriels comme celui de la production du ciment, de farines, d’abrasifs, du pétrole. La mise en œuvre de la granulométrie s’effectue à travers des appareils spécifiques qui fonctionnaient auparavant avec des techniques comme le tamisage ou la décantation gravitaire. Ces deux méthodes ont depuis peu laissé place à la diffraction laser.

Quels sont les principes de base de la granulométrie à diffraction laser ?

La granulométrie à diffraction laser est un procédé utilisant les effets de la lumière sur les particules, pour en mesurer leur taille. Selon les principes de l’optique, les grandes particules diffusent la lumière à de petits angles par rapport au faisceau qui les traversent. Les plus petites particules diffusent à de grands angles. La taille de la particule représente le diamètre de l’image de diffraction qu’elle produit. Vous trouverez des appareils fonctionnant avec la granulométrie à diffraction laser chez des prestataires spécialisés dans la commercialisation d’appareillages scientifiques. Ils vous proposent du matériel de qualité pour vous aider à effectuer des recherches au quotidien.

Les appareils de granulométrie à diffraction laser mesurent, grâce à la théorie de diffusion de la lumière de Mie, les rayons émis par les particules déposées dans le contenant. Ils le font sous l’action des faisceaux lumineux projetés par l’appareil. L’utilisation de la granulométrie à diffraction laser nécessite la connaissance des propriétés optiques de l’appareil et de l’échantillon à mesurer. Les propriétés du dispersant (de l’appareil) se trouvent généralement dans sa documentation. Une grande partie des appareils possèdent une base de données qui regroupe les informations usuelles. La théorie de diffusion de la lumière de Mie est complétée par celle de Fraunhofer lorsque vous n’arrivez pas à déterminer les propriétés optiques de l’échantillon à traiter.

Quels sont les principaux avantages de la technique ?

mesure de particule granulométrie laser

La granulométrie à diffraction laser présente de nombreux avantages. La précision est l’un des principaux. Les appareils qui la mettent en œuvre sont très sensibles. Ils peuvent mesurer des particules dont la taille varie entre quelques millimètres et des centaines de nanomètres. De plus, la granulométrie par diffraction laser est polyvalente. Vous pouvez l’utiliser pour mesurer les échantillons de particules par voie sèche ou humide. Le granulomètre à diffraction laser est un appareil ultrarapide. Contrairement aux anciennes techniques utilisées en granulométrie, il vous donne les résultats en moins d’une minute d’analyse. Nous vous conseillons de choisir ce type d’appareil lorsque vous avez un gros volume de mesures à traiter.

Le granulomètre à diffraction laser permet en effet de faire des centaines de tests par jour. Il est doté d’une fonction rétroactive instantanée qui lui permet de contrôler la dispersion des particules. Vous n’avez pas besoin de calibrer un granulomètre avant de l’utiliser. Ces appareils ont un étalonnage standard qui témoigne de leur intégrité. La granulométrie à diffraction laser est une technologie standardisée. La démarche est certifiée par la norme ISO 13 320 depuis 2009. Enfin, ce type de granulomètre traite la majorité des particules d’un échantillon d’un test. Il est de surcroît simple d’utilisation et s’entretient facilement.

Comment bien choisir sa machine ?

L’achat d’un granulomètre repose sur plusieurs critères importants, parmi eux figure le principe de mesure. La diffraction statique de la lumière par l’intermédiaire d’un faisceau est celui utilisé habituellement. Il peut tout de même être renforcé par l’Optique de Fourier, selon l’équipementier. La taille des particules à mesurer est très importante dans le choix de l’équipement. Les granulomètres laser ont chacun des plages de sensibilité qui dépendent de la densité granulométrique des particules à évaluer. Nous vous recommandons de choisir les modèles dont la plage de mesure est comprise entre 0,01 µm et 3500 µm. Les appareils les plus performants offrent aux utilisateurs une centaine de classes granulométriques, qu’ils peuvent eux-mêmes paramétrer.

Il faut par ailleurs tenir compte des modes de dispersion pour le choix d’un granulomètre laser. Nous vous recommandons le modèle polyvalent. Les granulomètres à diffraction laser fonctionnent généralement grâce à des logiciels. Ils pilotent la mesure et l’analyse granulométrique. Optez pour une application avec une interface intuitive. Elle facilitera ainsi le paramétrage des opérations, et votre prise en main. Votre granulomètre doit embarquer plusieurs capteurs. Les modèles les plus grands permettent des balayages pouvant atteindre 165 °C. La précision d’un granulomètre laser est primordiale pour son efficacité. Quel que soit votre domaine, choisissez un appareil avec une précision avoisinant 0,5 % pour les mesures par voie humide, et 1 % pour celle par voie sèche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page