zone bleue

Réglementation: tout savoir pour stationner dans une zone bleue

Se garer devient chaque jour un casse-tête, surtout dans les grandes villes. C’est pour cette raison que des municipalités proposent la zone bleue aux automobilistes. Qu’est-ce que c’est ? Comment en profiter et quelle est la durée de stationnement ? Quelle réglementation ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre dans cet article.

Qu’est-ce qu’une zone bleue ?

Vous avez repéré un panneau de parking zone bleue ? Cela signifie que vous pouvez vous garer à cet endroit pendant une durée limitée. En fait, il s’agit de places de parking proposées par les municipalités pour aider les automobilistes à se garer pendant un court laps de temps.

Les besoins de se garer rapidement sont nombreux. Par exemple, le stationnement en zone bleue vous permettra de délaisser votre véhicule le temps de faire vos courses. Vous pouvez aussi avoir du mal à stationner lors de vos visites chez un médecin ou pour n’importe quelle autre raison.

Le stationnement en zone bleue est surtout proposé en centre-ville. Avec le nombre de voitures qui ne cesse d’augmenter, se garer en ville devient difficile. C’est pourquoi les municipalités le mettent au service des automobilistes. Toutefois, cela permet également de réguler la circulation en évitant les stationnements gênants.

De quoi a-t-on besoin pour s’y garer ?

Un disque bleu est nécessaire pour pouvoir stationner en zone bleue. Il s’agit d’un indicateur de couleur bleue. Il est spécifique et sera contrôlé par les autorités pour vérifier votre éligibilité. Sans elle, vous ne pourrez pas stationner légalement sur ces zones.

Ces disques comprennent un indicateur de temps. Vous devez notamment y inscrire l’heure à laquelle vous avez commencé à vous garer. Cependant, cela doit se faire par tranche de 30 minutes. Par exemple, vous arrivez dans la zone à 14h12. Vous devrez donc inscrire 14h30 sur votre disque bleu.

Ce disque est commercialisé dans la plupart des magasins spécialisés en voiture. Vous pouvez également en trouver pour pas cher dans certaines municipalités. Vous pouvez aussi les commander en ligne si vous ne parvenez pas à en trouver.

Comment reconnaître une zone bleue ?

Les zones bleues sont indiquées par des plaques. Celles-ci peuvent être délimitées par deux signalétiques d’un bout à l’autre. Cela signifie que les automobilistes disposant d’un disque bleu peuvent stationner dans ces parties. Les plaques indiquent généralement la durée maximale de stationnement. Si aucune indication n’est disponible, la durée maximale est de deux heures.

Des marquages au sol peuvent aussi indiquer une zone bleue. On peut notamment y voir un logo bleu avec un P. Ceux-ci peuvent également se présenter sous forme de lignes discontinues bleues. Néanmoins, il est aussi possible de voir les deux.

Combien de temps peut-on se garer gratuitement ?

La durée de stationnement en zone bleue dépend de la municipalité. En effet, cette réglementation varie en fonction de l’état du trafic de la ville concernée. Dans certaines municipalités, vous ne pourrez stationner plus 20 minutes dans une zone.

Néanmoins, la durée peut être plus importante dans certaines villes. Cela peut aller de 1h30 à 2h. Toutefois, la bonne chose à faire reste de bien se renseigner afin d’en profiter sans risque de sanction.

Dans quel cas les sanctions sont-elles appliquées ?

L’absence de disque bleu dans une zone bleue peut entrainer des sanctions. Cela se présente généralement sous la forme d’une amende. Comme pour la durée de stationnement, la somme à payer est fixée selon la municipalité.

Vous pouvez également recevoir des sanctions si votre disque bleu est mal apposé sur votre pare-brise. Celui-ci doit être bien visible, au risque de recevoir des sanctions pécuniaires.

Enfin, dépasser la durée maximale de stationnement expose aussi le conducteur à des amendes. C’est pourquoi vous devez vous assurer de finir vos courses selon les délais imposés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page