photographe culinaire rennes

Où chercher un photographe culinaire sur Rennes ? : comment s’y prendre ?

Amateurs, distingués à la télévision, ou bienles grands professionnels, tous vous proposent leurs recettes en images. Seulement, comment faire vivre la gourmandise à travers le papier glacé ? Et bien, certains photographes ont en fait leur spécialité. Un foie gras alléchant, une queue de homard poêlée au beurre noisette, une tarte aux fraises qui brille, un croissant bien doré, etc. Comment mettre une image ? Une sensation ? Une odeur ? Un goût ? Ils ont plusieurs astuces pour nous faire craquer !

Qu’est-ce qu’un photographe culinaire ?

Un photographe culinaire est un photographe dont la spécialité est de mettre en valeur des plats et des aliments. Ces photos peuvent être utilisées dans les livres de recettes, des menus de restaurants, des publicités, des blogs culinaires, etc.

Quel est le but de la photographie culinaire ?

La nourriture fait appel à plusieurs sens : l’odorat, parfois le toucher, et bien sûr la vue. Et sur la photo, malheureusement, on ne va avoir qu’un seul des sens qui est la vue. L’idée va être de réussir à faire vivre toutes ces dimensions à travers d’une image. On n’a pas les aliments sous les yeux, donc on ne sait pas ce que ça sent et on ne peut pas toucher. Donc, le but ultime, c’est de déclencher quelque chose de quasiment pavlovien ou on va vous montre la photo et vous allez vous dire « je veux ça tout de suite », « ce burger là », etc. ! En bref, ce qu’on recherche, c’est que ça soit gourmand et que ça donne envie, de la pure « foodporn  » !

Comment peut-on s’y prendre pour retrouver un photographe culinaire si on est à Rennes ?

Plusieurs de nos abonnés qui se trouvent à Rennes nous ont demandé comment peuvent-ils faire pour retrouver des photographes culinaires sur place ? Pas de panique, on va essayer de vous répondre.

En fait, c’est assez simple. En effet, plusieurs manières s’offrent à vous, on vous en donne quelques-unes :

  • vous pouvez faire une recherche directement en ligne en tapant « photographe culinaire à Rennes » : étant donné que la plupart des professionnels en image ont des sites internet, vous allez pouvoir les contacter assez facilement. ;
  • vous avez aussi la possibilité d’entrer en contact avec des freelancers (ce sont des indépendants qui n’ont ni studio, ni site internet) : c’est grâce au bouche-à-oreille que vous pourrez entendre parler d’eux. Et ce sont généralement leurs clients de Rennes qui en parlent ;
  • autre moyen, vous pouvez vous rendre dans des studios à Rennes : en effet, quoi de mieux que d’aller directement sur le lieu de travail des photographes culinaires professionnels ! Vous pourrez en rencontrer un (ou plusieurs) sur place et vous aurez même la possibilité de voir un échantillon de son travail sur place ;
  • dans le cas où vous n’arrivez pas à trouver un photographe culinaire qui vous convienne à Rennes : essayez de faire des recherches dans les départements voisins. Rassurez-vous, c’est les mêmes méthodes de recherche qui seront appliquées.

Comment réussir une photo culinaire soi-même ?

Au pire des cas, sachez que vous pouvez vous mettre vous-même à la photographie culinaire. Bien évidemment, le résultat ne sera pas le même que celui d’un professionnel, mais cela vous permettra de vous exercer.

Tout d’abord, il faut déterminer une bonne source de lumière, avoir une bonne lumière qui permet de bien mettre en avant votre produit. Ensuite, vous pouvez construire une histoire autour du sujet, ça va vous permettre de le faire vivre et puis, d’enrichir la perception qu’on va en avoir. Donc, ça va être un message simple qu’on va vouloir partager et qui peut s’articuler autour de plusieurs axes (humeur, sentiment, fraîcheur, émotion). Une fois que vous avez mis en scène votre scène, vous pouvez lui donner vie en mettant un peu de désordre (des miettes, un peu de tâches, un couvercle utilisé, etc.). Il faut que ça vive ! Vous pouvez aussi garder le produit tel qu’il est, sans aucun « maquillage », rien de factice.

L’image culinaire envahit notre quotidien (dans les magazines, sur internet, sur les blogs, etc.), elle est partout. C’est tout un art : l’art de manger avec les yeux ! La chose la plus importante à garder en tête, c’est qu’il faut que ça soit gourmand, il faut vraiment qu’on salive en voyant la photo et qu’on ait envie de déguster. Ne dit-on pas qu’on mange d’abord avec les yeux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page