Prêt immo : les missions d’un courtier

De plus en plus de personnes choisissent de contracter un prêt immobilier pour l’achat ou la construction de leurs biens immobiliers. Cette conduite est due à la rapidité de financement ainsi qu’aux nombreuses offres disponibles sur le marché.

Ces nombreuses offres sont toutefois à double tranchant, parce qu’elles entraînent de nombreuses interrogations au moment de choisir l’institut de prêt qui convient le mieux. Heureusement, les courtiers immobiliers interviennent pour apporter avis et expertise dans la contraction d’un prêt immobilier. Quelles sont alors les réelles missions d’un courtier ?

Le courtier en prêt immobilier : à l’écoute du client

Bien que le processus d’obtention d’un prêt immobilier soit relativement simple, il peut tout de même nécessiter l’intervention d’un professionnel qui apportera sa lumière sur les taux d’intérêt et sur les différents éléments entrant dans la réalisation de l’opération.

Le courtier en immobilier est un professionnel qui sert d’intermédiaire entre l’acheteur d’un bien immobilier et la banque (ou institution de crédit). Sa première mission est d’être à l’écoute du client. Avoir recours à un courtier permet ainsi de présenter son projet immobilier dans les grandes largeurs, afin d’étudier les diverses options de financement possible.

À ce titre, le courtier dispose d’une parfaite maîtrise de la législation en vigueur et d’une bonne connaissance des dispositifs de financement. Il est également au fait des mouvements du marché, ainsi que des taux pratiqués par les institutions financières.

Pour une meilleure efficacité, les courtiers en prêt immobilier sont soumis à des formations annuelles pour actualiser et évaluer leurs connaissances du secteur.

Le large choix de partenaires grâce au courtier

La maîtrise du tissu économique permet au courtier de constituer un dossier unique qu’il présentera à différentes institutions financières, afin de recueillir et d’étudier leurs offres. Il dispose à cet effet d’excellentes relations avec les institutions qui font d’eux des ambassadeurs auprès de la clientèle.

En dépit de ses relations privilégiées avec les institutions financières, le courtier est tenu de soumettre toutes les propositions intéressantes aux clients pour que ceux-ci aient toutes les cartes en mains pour un choix optimal.

En cas de doute sur l’indépendance du courtier, il faut savoir que ce professionnel exerce selon le code monétaire et financier. Il a une fonction d’intermédiation dans les opérations de banque et les services de paiement qui le contraint à une parfaite neutralité.

courtier immobilier

Pour le choix de votre bien, vous pourriez avoir recours à un courtier sur Limoges, afin de vous éclairer sur votre prêt immobilier

La négociation du contrat de prêt immobilier par le courtier

Bien que cette indépendance soit l’un des traits fondamentaux de leurs activités, elle n’entrave en rien le fonctionnement traditionnel des activités. Le courtier est alors en mesure de se servir de ses bonnes relations avec les institutions financières pour mener des négociations.

C’est justement cette relation qui lui permet d’influer sur les taux de crédit, les montants et tous les éléments entrant dans les chiffres du prêt. Il faut dire que le volume de clients apportés donne au courtier la légitimité nécessaire pour avoir une voix importante autour de la table de négociation.

En fin de compte, le courtier proposera au client une ou plusieurs offres intéressantes qu’il pourra lui-même évaluer. Pour le choix final, il devra tenir compte de nombreux facteurs comme les taux pratiqués, le montant du crédit et les échéances de remboursement.

L’accompagnement par le courtier dans le processus du prêt

En dehors de son expertise dans le choix du partenaire financier, le courtier en prêt offre un accompagnement tout au long du processus. Il intervient des prémisses du projet jusqu’au financement du bien immobilier. Il peut alors être consulté en cas de retard/non-remboursement ou pour la contraction d’un nouveau prêt immobilier.

De même, il est un interlocuteur unique pour le client auprès de la banque et vice versa. Il faut dire que les nombreux termes techniques ainsi que les spécificités de ce type de prêt ne sont pas dans les cordes du premier venu. Il serait extrêmement facile de souscrire pour un taux largement supérieur à la moyenne.

Comme précédemment évoqué, l’excellente relation entre les institutions et les courtiers favorise des négociations intéressantes. Il est alors plus facile de discuter des taux d’intérêt, des échéances de paiement et, dans une moindre mesure, du montant du crédit.

Cet élément est particulièrement important quand on sait que les taux d’intérêt sont en constante évolution et que les demandes de crédit immobilier ne cessent d’évoluer. Le courtier pourra toujours proposer d’autres services bancaires susceptibles d’accompagner le client dans son projet immobilier.

La parfaite maîtrise des mécanismes de crédit immobilier permet aux clients de gagner un temps précieux. Ils laissent le soin au courtier de faire les différentes démarches administratives et se contentent de choisir un partenaire financier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page