economie algerie

L’ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE DE L’ALGÉRIE EN 3 POINTS

L’Activité économique de l’Algérie figure parmi les plus développées en Afrique. Elle est également bien placée au niveau mondial. Pourtant, celle-ci n’est pas à son apogée. Par ailleurs, elle a connu des hauts et des bas ces derniers temps. Néanmoins, son potentiel économique reste intact. Voici 3 points pour mieux comprendre ce sujet.

L’Algérie en quelques chiffres

La démographie algérienne est très dense. La population du pays a été estimée à plus de 44 millions d’habitants en 2021 selon les actualités sur l’Algérie. Ces chiffres la positionnent à la 8ème place des pays les plus peuplés en Afrique et 35ème dans le monde entier. Par ailleurs, les hommes en représentent juste un peu plus de la moitié. Sa population est également jeune avec une moyenne d’âge d’environ 29 ans.

En Afrique, l’Algérie figure parmi les pays avec le PIB le plus conséquent. En effet, celui-ci est estimé à 142 milliards d’euros en 2021. Des chiffres qui ont connu des hauts et des bas, mais qui se stabilisent toujours. Par ailleurs, les observateurs internationaux prévoient une autre croissance de plus de 4% d’ici à 2023.

Le taux de chômage a constamment connu des baisses en Algérie. En effet, celui-ci était au plus haut en 1995, avec 31.8%. Par la suite, le pays a connu des changements récurrents. Cependant, la situation a commencé à s’améliorer peu après les années 2000, si bien qu’en 2010 le taux de chômage était seulement de 10%. Malgré tout, les différentes crises l’ont légèrement fait croître et en 2021 les chiffres indiquent un peu plus de 12%.

L’industrie de l’Algérie est assez faible si l’on parle de production. Celle-ci a connu d’importantes baisses depuis les années 80. En effet, elle passe de 35% du PIB à ce moment-là à quasiment 5% en 2018. Cependant, l’arrivée d’une population toujours aussi dynamique et entreprenante peut aider à redresser la barre.

Quels sont les principaux secteurs d’activité du pays

L’agriculture figure parmi les bases de l’économie de l’Algérie. Elle représente à elle toute seule plus de 14% du PIB du pays. L’industrie agroalimentaire et l’agriculture biologique y sont principalement favorisées. L’Algérie produit notamment du blé, de l’avoine, de l’orge ou encore des olives. L’agriculture locale souffre de plusieurs aléas, climatiques comme financiers.

L’industrie pétrolière et gazière figurent parmi les activités économiques les plus rentables en Algérie. Elle représente 60% des résultats budgétaires du pays. Cela représente 30% du PIB total. Ce secteur constitue également près de 97% des recettes de l’exportation.

Enfin, il y a le service tertiaire. Celui-ci constitue aussi une grande partie de l’économie algérienne. En effet, on y trouve beaucoup de services, une activité bancaire importante ainsi que différentes entreprises correspondant à ce secteur d’activité.

Quels sont les atouts économiques de l’Algérie ?

L’Algérie est un pays avec plusieurs atouts du point de vue économique. Premièrement, il y a sa population. En effet, celle-ci est en majorité jeune et active. Chacun contribue donc à grande échelle au développement du PIB algérien chaque année. Par ailleurs, on estime que les chiffres vont encore s’améliorer car de nouveaux jeunes adultes seront opérationnels d’ici peu de temps.

La production de pétrole et de gaz est sans aucun doute son plus grand atout. La raison est que nous vivons actuellement dans un contexte où ces ressources deviennent de plus en plus chères. En effet, leur prix sur le marché international connaît des variations importantes. Pourtant, les besoins de chaque pays ne cessent d’augmenter. On peut donc envisager une nette amélioration des recettes d’exportation du pétrole et du gaz algérien.

Bref, l’économie de l’Algérie figure parmi les plus stables en Afrique. Quelques points restent à développer, comme le tourisme par exemple. Néanmoins, sa population jeune et active reste un des principaux atouts pour améliorer le PIB du pays. La production d’hydrocarbure constitue aussi un réel avantage pour renforcer son économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page