animer equipe

Comment animer efficacement une équipe ?

Une équipe représente un ensemble de personnes aux compétences complémentaires visant un objectif commun. On distingue différents types d’équipes : équipe de travail, équipe d’amélioration, équipe managériale, équipe de gestion de projet, etc. L’animation d’un tel groupe de personnes n’est pas uniquement centrée sur un encadrement de celui-ci ou encore sur sa direction. Pour une meilleure gestion, vous devez savoir tirer le meilleur du collectif. Dans la volonté de vous aider à bien animer votre équipe, nous vous proposons de découvrir notre guide des règles à ne pas négliger.

Organiser votre personnel en entreprise

Un manager se doit de mettre en place une meilleure organisation de sa disponibilité. Gérer un groupe, ne requiert pas forcément une disponibilité à plein temps. L’idéal serait de réserver une partie de votre temps nécessaire à la gestion et au coaching de vos collaborateurs. Puisqu’une meilleure mobilisation passe par des moyens, vous devez accompagner vos objectifs d’un plan d’action bien défini.

En face des collaborateurs expérimentés et autonomes, il sera sans doute plus aisé pour le manager de construire ledit plan avec l’équipe. Il s’agit d’un véritable moyen d’évaluer les besoins, de jauger le niveau de compréhension et de susciter l’adhésion des membres tout en développant un esprit d’équipe.

Pour animer une équipe moins autonome, le manager se trouvera dans l’obligation de réaliser tout seul le plan d’action tout en s’assurant d’une bonne cohésion entre les missions.

animer equipe

Motiver pour une bonne exécution des tâches

L’un des rôles principaux du manager est de motiver son équipe au maximum. Dans le même temps, il doit être capable d’identifier le plus rapidement possible tout signe de démotivation au sein de son groupe, ce qui lui permettra de venir à bout des problèmes de manière plus efficace.

Le manager doit savoir que les sources de motivation ne sont pas communes à tous d’un moment à un autre. Si certains collaborateurs se sentent plus motiver avec différents moyens de soutien et reconnaissances plus ou moins confidentielles, d’autres sont rassurés du moment où leurs efforts sont reconnus devant l’ensemble de l’équipe comme des exploits de vente en matière commerciale par exemple. Outre ces catégories, d’autres collaborateurs sont motivés par les primes ou les challenges.

L’animation d’une équipe passe également par une bonne méthodologie de formation des collaborateurs. En effet, mieux ces derniers seront formés, mieux ils seront capables d’accroître la productivité tout en menant une excellente vie de travail.

Par ailleurs, vous devez savoir que les réunions sont au cœur même du fonctionnement de l’équipe. Si vous envisagez de mobiliser une équipe performante, il est essentiel de réaliser des réunions assez convaincantes. Pour ce faire, optez pour l’utilisation des rôles délégués lors de chacune des réunions. Du rédacteur du compte-rendu à l’animateur en passant par le gestionnaire du temps et le décideur. Attention cependant à ne pas tomber dans la réunionite comme nous le rappelle le blog entreprise latribudesexperts.fr.

Rester à l’écoute pour bien animer votre équipe

Une mission managériale demande avant tout d’être à l’écoute de vos collaborateurs.

Au sein d’une équipe, il est important de favoriser la communication, l’échange de même que le dialogue. Il s’agit des actions qui vous permettront de déterminer et de comprendre les besoins de votre groupe afin de les orienter vers les objectifs fixés par l’entreprise. Une écoute active favorise une meilleure compréhension du contexte d’évolution de l’entreprise, des objectifs stratégiques et les attentes du client. Lors d’une interview par exemple, il vous serait facile de poser des questions pertinentes.

Mettre en place un plan d’action et cadrer adéquatement

Ensemble avec le reste de votre équipe, vous devez élaborer un plan d’action structuré en des étapes et renfermant l’ensemble des missions dans l’exécution de vos projets. Par avance, vous devez faire la répartition des tâches entre les membres de l’équipe, ce qui permettra à chacun de se concentrer sur ses rôles. Mais attention, vous devez absolument favoriser l’esprit d’équipe dans l’exécution de vos tâches.

En outre, le manager serait fautif d’opter pour un style de management linéaire dans toutes les situations. Le mieux à faire est d’adapter son management selon chaque interlocuteur ou contexte. Dans cette perspective, il peut pratiquer différents styles de leadership :

  • Persuasif : Être persuasif demande une implication accentuée du manager lors des prises de décision. Mais, il doit se montrer compréhensif tout en montrant un côté humain dans son mode de gestion.
  • Directif : Ce style est basé sur un mode octroyant au manager un plus grand pouvoir. Cela lui permet de faire face aux éventuelles difficultés de l’équipe. Cependant, le style pourrait générer du mal-être au sein du groupe.
  • Délégatif : Une grande marge de manœuvre est à laisse aux collaborateurs qui seront le plus souvent consultés lorsqu’il s’agit de prendre des décisions. Ils seront fortement impliqués dans la gestion de l’équipe, car leurs avis sont déterminants. Par contre, notons que les objectifs à atteindre sont plus axés sur les résultats. Pour la réussite de ses missions, le manger se trouve dans la nécessité de déléguer les tâches adaptées à la personne idéale.
  • Participatif : Dans ce costume, le manager se montre plus humain et assez ouvert. On note ici une implication plus forte de collaborateurs dans la vie de l’équipe particulièrement dans les prises de décision qui sont désormais opérées transversalement. 

Gérer les différends pour mieux animer votre équipe

Il est presque impossible de mener à bien vos objectifs lorsque l’ambiance est tendue. Il vous revient donc de gérer les conflits entre les collaborateurs ayant des difficultés à s’entendre. Il est nécessaire que le manager soit véritablement sensible aux changements de comportements issus des actes désobligeants dans votre équipe. Ce malaise personnel pourrait générer des conséquences néfastes sur les différentes collectives. Les répercussions pourraient être de différents ordres : une baisse de productivité, une répétition d’erreurs ou encore une absence de communication. En réalité, l’idée n’est pas de sévir par des coups de bâtons, mais d’opter pour une mise en garde de tous les collaborateurs contre le déclin au niveau du climat de travail. 

Vous l’aurez compris, pour bien animer votre équipe, il serait indispensable de recourir à certaines règles bien définies. N’hésitez pas à mettre en pratique nos différents conseils afin d’optimiser vos résultats. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page